lundi 1 janvier 2007

Pas très spectaculaire



Le prototype de module de colonne sans fin sur base pentagonale n'avait pas été construit, il n'est pas très spectaculaire. Il faudra réunir toutes les colonnes ; sous certains angles, on ne distinguera pas une base cinq d'une base six ; ce qui renvoie aux problèmes évoqués par Edwin A. Abbott, au ras du sol, un triangle peut être confondu avec un pentagone, ce qui était fâcheux dans la société plate de Flatland où plus l'on est doté de côtés plus on est élevé dans la hiérarchie.
Je regarde à nouveau les deux colonnes torses, plus spectaculaires, mais j'y suis déjà habitué. J'oublie pour l'instant le fait qu'elles tournent trop vite.

1 commentaire:

david L. a dit…

Il existe au cirque des numéros peu spectaculaires qui pourtant demandent des heures de travail et c'est souvent les clowns qui les exécutent mais encore faut-il avoir envie de faire rire ...
Le spectaculaire n'est pas une notion valable pour un Prince des Rayons à la morale inflexible. Qui sait si Claude Lothier ne finira pas par rire aux éclats d'un pentagone étendu en colonne sans fin.