lundi 29 janvier 2007

Mise en abyme


1 commentaire:

monadé vinça a dit…

Ces jeux de construction et d'empilement de volumes identiques pouvant se répéter à l'infini me font penser à la colonne sans fin de Brancusi